/ Books / Subjects / History / Asia

Le royaume du Cambodge et le protectorat français (Récits historiques) (French Edition)

by Louis-Marie de Carné

Loading offers...

Buy on Amazon
Product Description

Cette oeuvre est un récit historique parlant du Cambodge et du protectorat français

L’histoire du Cambodge est l'histoire des peuples qui ont occupé le pays que l'on appelle le Cambodge. Elle est surtout l'histoire de l’ethnie majoritaire, les Khmers dont les différents royaumes ont pu largement déborder les frontières actuelles du Cambodge.

Le Cambodge actuel se veut l’héritier de l’empire khmer qui dominait la majeure partie de la péninsule indochinoise au xiie siècle. De nombreux temples furent érigés sur l’ensemble du territoire, dont le plus notable est Angkor Vat. S’en suivra un long déclin au profit du Siam à l’ouest puis de l’Annam à l’est ; paradoxalement, cet affaiblissement ne prendra fin qu’avec la mise sous tutelle du pays par la France, à la suite de la signature d’un traité de « protectorat » en 18631.

La seconde période notoire dans l’histoire du pays débute après la Seconde Guerre mondiale et l’indépendance, dans un climat de guerre froide dont les avatars locaux en seront les trois guerres d’Indochine successives. Après avoir en vain tenté d’adopter une position de neutralité (royaume du Cambodge), le pays basculera tour à tour dans les camps pro-américain (république khmère), dans celui d’un communisme radical d’inspiration vaguement maoïste (Kampuchéa démocratique) puis du côté pro soviétique (République populaire du Kampuchéa).


Extrait du livre:

L’antipathie qui sépara toujours les deux races se changea d’un côté en haine inextinguible, de l’autre en mépris profond. Une loi cochinchinoise allait jusqu’à punir de la strangulation tout Annamite qui épouserait une Cambodgienne. L’intention de conquérir le royaume entier était bien évidente chez l’empereur d’Annam, et la déclaration du ministre d’état Phan-tan-gian [3], publiée par M. Aubaret, ne tient pas contre les faits. « En principe, dit-il, notre intention n’est point de nous emparer de ce pays ; nous voulons, à l’exemple du ciel, laisser les hommes vivre et exister en paix ; non, nous ne voulons pas la perte de ce petit royaume, comme le machinent d’autres personnes au cœur plein de fiel. » Ces hommes sont les Siamois. Non contents des deux provinces arrachées à Ang-eng, et sous le prétexte de soutenir les intérêts de Ong-duong, le roi légitime, ils s’avancèrent pour chasser les Annamites. La lutte dura plus de dix ans entre les deux rivaux. De quelque côté que se fût prononcée la victoire, le Cambodge était condamné à disparaître ; mais la paix fut signée, chacun garda ce qu’il possédait avant la guerre, et le partage définitif fut ajourné. Ong-duong s’engageait à payer à ses deux voisins un tribut périodique, et à ce prix les Siamois le placèrent sur le trône du Cambodge, non sans lui avoir imposé l’obligation de laisser ses enfants à Bangkok, ou ils devaient recevoir une éducation plus digne de leur naissance. En réalité, le roi de Siam voulait dans le présent s’assurer des otages et préparer pour l’avenir des instruments à ses projets.

A la mort de son père, Norodom, grâce à l’appui de son protecteur intéressé, monta sur le trône. Si-vata, l’un de ses frères, se révolta sur-le-champ. Ce dernier prétendait au trône parce qu’il était le fils d’un roi couronné, tandis que Norodom, l’aîné, avait été conçu avant que leur père Ong-duong eût ceint la couronne dans une cérémonie solennelle considérée comme très importante d’après les rites cambodgiens. Un oncle des princes, Senong-sôo, soutint la cause de Si-vata, agita la province de Baphnum, voisine de Pnom-Penh, et le roi s’enfuit à Bangkok sans tenter de résister. Au mois de février 1862, il fut ramené dans ses états par les soldats du roi de Siam et rétabli à Houdon à la condition qu’il inaugurerait son règne par l’abandon des provinces de Compong-soaï et de Pursat, comme son père avait signalé le sien en se laissant dépouiller au profit du Laos de deux provinces limitrophes de ce pays, sur une partie duquel Siam exerce une souveraineté absolue.

ASIN B017KV04LG
Amazon Sales Rank 179,985
Released 11/03/2015
Main Category Kindle Edition
Group eBooks
Language(s) French (Published)
Adult Product? No

Reviews

Loading reviews...

Best Sellers

Loading...

Tags

Compare Product Reviews on History History Price Comparison History Product ReviewsCompare Prices on History Compare Prices on History History Price Comparison Compare Product Reviews on History History Product Reviews Asia Product ReviewsCompare Prices on Asia Asia Price Comparison Compare Product Reviews on Asia World Price ComparisonCompare Prices on World Compare Product Reviews on World World Product Reviews